Histamine, intoxication à l’histamine et intolérance

También te puede interesar

Histamine, intoxication à l’histamine et intolérance

RÉSUMÉ

L’accumulation excessive d’histamine dans le corps entraîne des symptômes divers médiés par sa liaison aux récepteurs correspondants (H1–H4).

Une concentration accrue d’histamine dans le sang peut se produire chez des individus en bonne santé après l’ingestion d’aliments riches en histamine, entraînant une intoxication à l’histamine.

Chez les individus atteints d’intolérance à l’histamine (HIT), l’ingestion d’aliments avec des teneurs normales en histamine provoque des symptômes médiés par l’histamine.

L’HIT est un processus pathologique, dans lequel l’activité enzymatique des enzymes dégradant l’histamine est réduite ou inhibée et n’est pas suffisante pour inactiver l’histamine provenant des aliments et empêcher son passage dans la circulation sanguine.

Le diagnostic de l’HIT est difficile. Des symptômes cliniques variés et non spécifiques provoqués par certains types d’aliments, de boissons et de médicaments sont souvent attribués à différentes maladies, telles que des allergies et des intolérances alimentaires, la mastocytose, des maladies psychosomatiques, l’anorexie nerveuse ou des réactions indésirables aux médicaments.

Un diagnostic correct de l’HIT suivi d’une thérapie basée sur un régime sans histamine et la supplémentation en diamine oxydase peut améliorer la qualité de vie du patient.

Al seguir navegando el sitio, aceptas el uso de cookies. más información

La configuración de cookies en este sitio web está configurada para "permitir cookies" para brindarle la mejor experiencia de navegación posible. Si continúa utilizando este sitio web sin cambiar la configuración de las cookies o si hace clic en "Aceptar" a continuación, está dando su consentimiento.

Cerrar