Relation foie-œstrogènes-histamine : ressentez-vous ses effets ?

Le foie détoxifie et nous aide également avec l’histamine et les œstrogènes

Une des fonctions du foie est d’éliminer les toxines internes, qu’il s’agisse de substances produites par des bactéries et des champignons de l’intestin ou de toxines externes (alcool, tabac, pesticides, pollution environnementale, additifs, colorants et autres composés présents dans les produits ultra-transformés).

Le foie détoxifie :

  • Toxines internes (substances produites par des champignons ou des bactéries)
  • Toxines externes (alcool, tabac, pesticides, pollution environnementale, additifs ou toxines présentes dans les produits comestibles)
  • Et, dans tous les cas, le mode de vie peut favoriser une bonne fonctionnalité des phases de détoxification hépatique (phase 1 et phase 2) que nous abordons dans cet article.

Mais le foie dispose également d’enzymes chargées d’éliminer l’histamine et les œstrogènes.

Il est donc très important de savoir que si vous avez un excès d’œstrogènes et d’histamine, vous avez besoin que votre foie fonctionne correctement. Sinon, il ne pourra pas le faire s’il n’est pas en bon état.

Un excès d’histamine pourrait provoquer une accumulation d’œstrogènes, et vice versa.

Symptômes de l’excès d’œstrogènes

  • Syndrome prémenstruel (sensibilité mammaire, douleurs dans la région des ovaires et de l’utérus, douleurs lombaires et aux jambes, fatigue, irritabilité ou dépression, rétention d’eau, maux de tête ou migraines, envie de manger des sucreries…)
  • Anxiété, irritabilité, dépression
  • Myomes, seins fibreux, endométriose
  • Baisse de la libido
  • Sommeil peu profond
  • Contractures musculaires
  • Excès de sécrétion vaginale
  • Rétention d’eau
  • Hypothyroïdie ou difficulté à perdre du poids.

Équilibrer les œstrogènes et l’histamine : détoxification hépatique

Dans le foie, nous disposons d’enzymes chargées d’éliminer ou d’équilibrer les œstrogènes. Le processus de détoxification se déroule en 2 phases.

PHASE 1 : HYDROXYLATION

Dans la première phase, le foie commence à éliminer les œstrogènes. Le foie travaille pour transformer les toxines et les œstrogènes en substances solubles pour faciliter leur élimination.

Pour faciliter leur élimination, un groupe d’enzymes du foie ajoute un groupe hydroxyle (OH) aux œstrogènes pour les rendre plus solubles. Ce processus est appelé hydroxylation et produit trois types de métabolites d’œstrogènes :

  • La 2-hydroxyestrone (2-OH).
  • La 4-hydroxyestrone (4-OH).
  • La 16-alpha-hydroxyestrone (16-alpha-OH).

La 2-hydroxyestrone a un effet anti-œstrogénique et est considérée comme bénéfique. En revanche, la 4-hydroxyestrone et la 16-alpha-hydroxyestrone ont des effets œstrogéniques et sont considérées comme peu bénéfiques.

Pour connaître votre équilibre, vous pouvez effectuer un test pour évaluer les métabolites d’œstrogènes dans l’urine sur 24 heures.

Cependant, il est recommandé de se concentrer sur notre alimentation et notre mode de vie en suivant quelques conseils que nous pouvons mettre en pratique pour renforcer ou réduire les effets positifs et moins bénéfiques de l’hydroxylation et des métabolites qu’elle génère.

Quels aliments réduisent les 4-OH et leurs effets moins positifs ?

  • Polphénols : pépins et peau de raisin, groseilles, myrtilles, framboises.
  • Réservatrol : pépins et peau de raisin, groseilles, myrtilles ou framboises ou complément. Le réservatrol réduit le NF-kappa beta, diminue les 4-OH et protège l’ADN.
  • Chou-fleur : INDOL-3-CARBINOL (I3C) et DI-INDOL-METHANE (DIM) ET SULFORAPHANE. Aliments riches en sulforaphane : brocoli, pousses de brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles, chou rouge, roquette, cresson, radis, navets, panais, wasabi, moutarde, câpres. Le sulforaphane améliore la capacité antioxydante du corps en activant le gène Nrf2.
  • Racine de réglisse : elle possède également des propriétés antibiotiques, antivirales et anti-inflammatoires.

NOTEZ CES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES !

Saviez-vous que…

Faire bouillir pendant 2 ou 3 minutes les légumes crucifères, puis interrompre la cuisson avec de l’eau froide pour maintenir la myrosinase active, une enzyme qui apporte les principes actifs des crucifères.

Une autre façon d’activer la myrosinase est de bien mâcher les légumes ou de les prendre sous forme de jus vert extrait à froid.

Quels aliments améliorent le bon métabolite 2-OH ?

  • Chou-fleur : brocoli, choux, choucroute au moins 2 fois par semaine.
  • Oméga 3 : poisson, algues, noix, sésame, chia, chanvre ou supplémentation prescrite par un professionnel (plus d’EPA que de DHA).
  • Lignanes : graines de lin moulues, huile de lin, sésame, orties, chou frisé, quinoa, seigle. Prenez au moins 10g/jour d’huile de lin cru (ne pas cuire) et conservez-la au réfrigérateur.
  • Réservatrol : raisins (avec pépins et peau).
  • Cacao
  • Caféine : accélère la CYP1A2 et augmente les œstrogènes 2-OH. Café, thé rouge, noir et maté vert, guarana. À consommer en petite quantité et le matin, car cela peut perturber le sommeil.

PHASE 2 : MÉTHYLATION ET SULFATATION

Dans cette phase, les œstrogènes sont éliminés grâce à l’action de différentes enzymes de la méthylation et de la sulfatation.

Quel est le lien entre ces enzymes et l’histamine ?

Si certaines de ces enzymes ne fonctionnent pas bien, les œstrogènes et l’histamine s’accumuleront, provoquant la symptomatologie mentionnée précédemment.

On pourrait l’imaginer comme un entonnoir.

Les œstrogènes provoquent une plus grande libération d’histamine dans notre organisme et dans ce scénario, ils augmentent la quantité de substances inflammatoires et de mastocytes (cellules contenant de l’histamine).

Pendant la période fertile et pendant la première phase du cycle menstruel, connue sous le nom de phase folliculaire, les œstrogènes sont plus élevés. Il est important que les phases du foie fonctionnent correctement pour pouvoir les éliminer correctement.

Cependant, si cela ne se produit pas, dans les derniers jours de la phase folliculaire, qui peut varier chez chaque femme mais se situe généralement entre les jours 10 et 14 du cycle menstruel, c’est à ce moment-là que les niveaux d’histamine sont les plus élevés. De nombreuses femmes souffrent de migraines, de contractures ou de maux de tête, par exemple, à ce moment-là, et l’une des causes peut être le dysfonctionnement des voies de détoxification hépatique qui éliminent, entre autres composés, les œstrogènes et l’histamine.

Par conséquent, chez les femmes souffrant de symptômes de l’excès d’œstrogènes ou d’histaminose, il est nécessaire d’examiner et d’adapter l’alimentation, d’améliorer la fonctionnalité du système digestif et la diversité de la microbiote intestinale, et de s’assurer que notre foie remplit correctement les fonctions de détoxification.

Par conséquent, la supplémentation de NATURDAO est utile et efficace chez les personnes intolérantes à l’histamine tout en veillant à l’alimentation pour une meilleure qualité de vie.

L’histamine chez les femmes : pourquoi les affecte-t-elle davantage ?

La fonctionnalité du système immunitaire est sexuellement dismorphique, les femmes étant plus susceptibles de développer des maladies auto-immunes que les hommes en raison de l’action des œstrogènes sur les cellules immunitaires. Chakraborty, B. et al. (2022)

Chez les femmes, l’histamine est principalement produite par les mastocytes, les cellules endothéliales et les cellules épithéliales de l’utérus et des ovaires. Par conséquent, le contexte hormonal variera chez chaque femme et peut entraîner des symptômes variables liés à l’excès d’œstrogènes.

Une femme avec un excès d’œstrogènes et/ou une mauvaise élimination à travers les phases de détoxification hépatique peut souffrir de symptômes d’excès d’histamine.

Cependant, des niveaux bas d’œstrogènes ne seraient pas non plus une situation optimale. Le manque ou l’excès d’œstrogènes n’est pas idéal pour les femmes. Ces déséquilibres ont un impact sur la fonction des enzymes qui dégradent l’histamine.

Il est donc important de comprendre que, en raison de notre condition hormonale, les femmes sont plus vulnérables aux problèmes liés à l’histamine.

Cela est dû au fait que le cycle hormonal mensuel pendant la période fertile peut conditionner les symptômes liés à un excès d’histamine, précisément parce que l’une des voies de dégradation et de métabolisation de l’histamine, le foie, équilibre également les œstrogènes. L’interaction entre le foie, les œstrogènes et l’histamine peut finir par déclencher des symptômes de excès d’histamine.

Symptômes de l’excès d’histamine ou histaminose

  • Syndrome prémenstruel
  • Anxiété, peurs
  • Migraines et/ou céphalées
  • Instabilité, vertiges et/ou étourdissements
  • Fatigue
  • Contractures musculaires
  • Douleurs articulaires
  • Brûlures d’estomac et spasmes
  • Gaz
  • Constipation et/ou selles molles
  • Colon irritable
  • Rhinite, éternuements, bronchospasmes, nez bouché
  • Peau sèche, desquamation, eczéma
  • Pression artérielle basse ou élevée, palpitations, arythmies
  • Sommeil peu profond
  • Rougeur intense de la peau en cas de piqûre de moustique, abeille ou méduse.

En fin de compte :

Compte tenu du fait qu’une petite partie est conditionnée par la génétique et que la majeure partie dépend du mode de vie, il est recommandé d’analyser et de personnaliser la manière dont chaque femme peut s’améliorer pour obtenir un bon équilibre et une bonne santé hormonale.


Références bibliographiques :

Cóppola, F., J. Nader., R. Aguirre. Metabolismo de los estrógenos endógenos y cáncer de mama. (2005)

Sepkovic, D. W.; H.L. Bradlow. Estrogen hydroxilation the good and the bad. (2009)

Zhu, B. T; a.H. Conney. Rôle fonctionnel du métabolisme des œstrogènes dans les cellules cibles : revue et perspectives. (1998)

Al seguir navegando el sitio, aceptas el uso de cookies. más información

La configuración de cookies en este sitio web está configurada para "permitir cookies" para brindarle la mejor experiencia de navegación posible. Si continúa utilizando este sitio web sin cambiar la configuración de las cookies o si hace clic en "Aceptar" a continuación, está dando su consentimiento.

Cerrar